1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Le PlayStation Move est officiellement sorti en France le 15 septembre 2010. Il s’agit d’un événement pour Sony qui se lance ici sur le marché du motion-gaming quelques années après Nintendo et sa Wii. Il m’était donc impossible de passer à côté d’un tel événement, surtout que depuis quelques mois, le PS Move a pris le pas sur Kinect (ex-Natal) dans mon coeur. Après avoir passé commande de la plupart des accessoires, ces derniers sont quasiment tous arrivés hier à la maison, sachant qu’il manque une seconde manette de détection de mouvements qui devrait arriver ultérieurement: des problèmes de stocks ou une pénurie organisée ? Attention, la théorie du complot n’est plus très loin…

Commençons par le Pack Découverte PlayStation Move, une sorte de « Starter Pack » conçu par Sony pour que chacun puisse se faire sa propre idée sur la détection de mouvements « made in » PlayStation. A l’intérieur, nous retrouvons une manette de détection de mouvements PS Move, une dragonne, une caméra PlayStation Eye et un disque comprenant de nombreuses démos (également disponibles sur le PlayStation Store, ce qui revient au même vu qu’il faut les installer). Quels sont les premiers problèmes du pack ? Tout d’abord, pour que votre manette soit reconnue par votre PS3, il faut initialement la relier en USB à la console grâce à un câble qui n’est pas fourni. Je vous l’accorde, nous possédons tous plusieurs câbles USB de ce type chez nous, mais je suis sûr que certaines personnes seront coincées par cet « oubli ». Secundo, la caméra PlayStation Eye n’est vraiment pas pratique puisqu’il faut la positionner au-dessus ou sous la télé, de telle sorte qu’elle cadre au niveau de votre torse. Et si vous possédez une TV-HD LED comme moi, il est impossible de faire tenir la caméra sur les quelques millimètres d’épaisseur au-dessus du téléviseur, idem pour ceux qui ont accroché leur TV-HD au mur. Je sens que je vais passer (perdre ?) un sacré moment avant de trouver la position idéale de cette satanée caméra…

Mon deuxième achat n’est autre que la manette de navigation (type nunchuck) du PlayStation Move. Là encore, il faudra la relier en USB à la console pour qu’elle soit détecté à la première utilisation.

Histoire de charger tout cela, j’ai également craqué pour la station de charge officielle PlayStation Move. Bien évidemment, il est possible de recharger les manettes PS Move en les connectant directement en USB, mais cela signifie beaucoup de fils qui trainent. Cette station externe vous permet de recharger deux manettes de navigation, ou deux manettes de détection de mouvement ou encore une de chaque.

Enfin, il m’était impossible de ne pas acheter un premier jeu avec le PlayStation Move et mon choix s’est porté sur Sports Champions, la réponse de Sony aux Wii Sports et Wii Sports Resort de la Wii. Pour ce jeu, l’éditeur préconise un recul de 2,50 mètres pour jouer dans des conditions optimales, une distance qui n’est pas à la portée de tous.

Dans les prochains jours, je testerai un peu plus en profondeur les différentes épreuves afin de vous livrer un premier avis, mais d’ici là, si vous souhaitez craquer pour le jeu et le PlayStation Move, je vous rappelle que Sony rembourse 20 Euros sur l’achat d’un Pack et du jeu Sports Champions avant le 17 octobre 2010. Ce dernier vous reviendra donc à moins de 18 Euros, une somme un peu plus raisonnable vis-à-vis de la qualité générale du soft.

Pour information, je continue tout de même à penser que coupler le PlayStation Move avec le PlayStation Eye est une sacrée boulette. A quand une PlayStation Eye 2.0 ?