Street Fighter IV et Resident Evil 5 (Fan Day Capcom)

Comme j’ai reçu deux ou trois messages me demandant pourquoi il n’y avait pas eu autant d’article sur le site hier, je tenais à vous rassurer : je suis bel et bien vivant! Hier soir, j’ai été convié au Fan Day Capcom par Microsoft. L’occasion pour moi de prendre en main Street Fighter IV, mais également Resident Evil 5 (en co-op). J’y ai retrouvé Micka (G33k Asia).

De mon côté, la série Street Fighter reste encore accrochée à mes souvenirs sur Street Fighter 2 (version Super Nintendo) et ses cheats codes pour modifier le jeu! Le jeu m’avait coûté un rein à l’époque (pas loin de 700 Francs, ce qui est énorme, surtout quand on ne possède pas la Super Nintendo), et je l’apportais chez mes amis pour y jouer chez eux. Par la suite, je m’étais bien éclaté également sur les ’suites’ de SF2, mais je n’ai jamais accroché à la vingtaine de versions estampillées SF3.

Le jeu SF4 est sorti il y a une semaine, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de tater la bête, et je dois dire que j’étais particulièrement content après avoir passé 1 heure dessus. Je ne vais pas m’atteler dessus car la plupart des lecteurs se le sont certainement procurés. Je me suis également fait fracasser lors du tournoi organisé, mais j’étais assez heureux de voir que l’hôte de la soirée n’était guère meilleur que moi! Surtout qu’au bout d’une heure, je maitrisais un peu mieux le jeu … dommage !

Nous vous parlions récemment du Fan Day Halo Wars où le jeu nous avait relativement conquis: il n’y avait pas besoin d’être un poulpe pour s’amuser sur le jeu. Et bien sur SF4, je crois qu’il faut être un peu mutant dans l’âme si vous jouez avec une manette ‘normale’. Mon conseil sera donc de vous procurer un stick ou une manette un peu plus adaptée pour vous amuser dessus! Pour rappel, le jeu est disponible sur Xbox 360 (et PS3) en version standard et collector (voir toutes les offres).

Soirée Capcom oblige, nous étions un peu dans l’esprit asie. C’est donc tout naturellement que nous avons fait un break en nous jetant sur les sushis, makis, et autres gateries proposées par nos hotes. Mais manger avant de jouer à un survival horror, est-ce bien raisonnable ? Heureusement, un peu de distraction était au programme avec du Cosplay Street Fighter IV.

Et alors là, on a attaqué le grand, le très grand même ! Je n’avais jamais accroché aux premiers Resident Evil. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien. Mais la GameCube (paix à son âme) m’avait fait changer d’avis sur cette série, et le fait d’avoir tous les épisodes disponibles dessus fut l’occasion de refaire ma culture. Capcom a annoncé que la démo avait été téléchargée plus de 4 millions de fois entre le Xbox Live et le PSN (ce qui est colossal, et montre bien l’engouement autour de la licence).

Cet épisode marque le retour de Chris Redfield, héros de Resident Evil, qui suit le mal à la trace sur toute la planète. Après avoir intégré une nouvelle unité de la BSAA (Bioterrorism Security Assessment Alliance), Chris est envoyé en Afrique dans un petit village appelé Kitjutsu (Kijuju). Suite à des récents actes bioterroristes survenus en 2008, les habitants et les animaux de ce village sont transformés en créatures féroces et dénuées de conscience. Chris devra faire éclater la vérité pour déjouer un complot maléfique. Dans Resident Evil 5, vous découvrirez que la lumière recèle autant de dangers que l’ombre des épisodes précédents. Il devra à l’aide de sa partenaire Sheva Alomar, affronter les protagonistes responsables de ces incidents, qui ne sont autres que son ennemi de toujours… le terrible Albert Wesker et la mystérieuse Excella Gionne.

Verdict après 30 minutes sur le premier chapitre en co-op ? Un pied extrême, et une certaine animosité au moment de devoir donner le pad à d’autres testeurs. Les premiers screens, et premières informations, sur les nouveaux environnements pouvaient laisser penser que Resident Evil allait changer de direction, et bien c’est le cas, mais sans vraiment l’être. L’ajout du co-op pour la campagne est une excellente surprise: on a un peu moins peur dans le noir quand on avance accompagné. Afin de ne pas trop en dévoiler, je ne peux pas vous parler des chiens (grrrr) ou des femmes (un brin pleurnicheuses) se transformant en monstre dès que vous venez les réconforter. Non, non, je ne peux pas vous en parler !

Pour rappel, le jeu sortira le 13 mars 2009 dans nos contrées, sur Xbox 360 (et PS3) en édition standard ou collector (voir les offres). Microsoft faisant les choses en grand pour ce cinquième épisode, un bundle exclusif sera également disponible dès le 13 mars.

Et pour finir la soirée, nous avons eu le droit de repartir avec quelques goodies (d’autres devraient suivre, et je vous ferais quelques photos) …

Encore merci à Capcom et Microsoft pour cette magnifique soirée !

Articles relatifs:

  • Un bundle Resident Evil 5 pour la Xbox 360
  • Un dossier 1UP pour Resident Evil 5
  • La Xbox 360 plus fort que la PS3 en Janvier en France
  • Les jeux Capcom datés sur PC
  • Resident Evil 5 se met aux cartes postales

Partagez cette information:

Comments

2 commentaires to “Street Fighter IV et Resident Evil 5 (Fan Day Capcom)”

    Trackbacks

    Check out what others are saying about this post...
    1. [...] j’étais heureux comme un gosse. Depuis mes quelques parties lors du Fan Day Capcom (voir article), Street Fighter était revenu dans ma peau. Je ne reviendrai pas sur mes années sur Street 2 [...]

    2. [...] des autres régions (le Japon en tête). N’ayant pas encore eu le temps d’y jouer (hormis lors d’un fan day), je me suis laissé tenter en sachant déjà que je serai un peu déçu. Les versions UK [...]



    Donnez votre avis

    Dites nous ce que vous en pensez...
    et oh, si vous voulez afficher une photo avec votre commentaire, allez faire un gravatar!