1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (moyenne: 2,50 sur 5)
Loading ... Loading ...

Il y a de cela une dizaine de jours, j’ai eu la surprise de recevoir ma mallette Dream Machine d’Inception, précommandée sur fnac.com dès qu’elle fut annoncée. Malheureusement, ne connaissant que trop bien les habitudes de la FNAC et de ses vendeurs, je n’avais pas vraiment de certitude de recevoir ma mallette, surtout que les prix étaient amenés à s’envoler dès la rupture de stocks (et l’apparition des mallettes sur eBay). Pour cette fois, j’ai été mauvaise langue puisque le colis est arrivé dans les temps et en parfait état…

En ouvrant l’objet de toutes les convoitises, la première remarque qui m’est venue à l’esprit était que Warner ne s’était pas moqué des consommateurs: la valise est pleine à craquer!!!

Bien évidemment, le premier objet à avoir attiré mon attention n’était autre la fameuse toupie qui tient un rôle essentiel dans Inception. En revanche, je dois être complètement manchot ou vivre dans la réalité car il m’a été impossible de la faire tourner plus de 5 secondes…

La mallette contient également deux superbes posters du film, du type que vous n’aurez pas honte d’afficher dans vos chambres, chose rare s’il en est…

Mais passons aux choses un peu plus sérieuses avec le mode d’emploi de l’appareil PASIV (on ne sait jamais), le dossier de presse d’Inception et un comic (en français) intitulé La Mission Cobol qui sert également de prologue au film.

Enfin, nous retrouvons le lot devenu habituel de cartes postales, sept pour être plus précis, reprenant les différents protagonistes du film. La question est: qui va oser envoyer des cartes postales Inception ? Elles sont tellement belles qu’il serait plus judicieux de les conserver…

Comme vous le savez certainement, la Dream Machine contient Inception Ultimate Edition, soit 2 Blurays, 1 DVD ainsi qu’une Copie Digitale du film. Je ne vais pas revenir sur le film en lui-même dans cet article car après l’avoir revu une seconde fois, je suis toujours autant ébahi face aux trouvailles de Christopher Nolan et de ses équipes. Et encore je ne vous parle même pas de la partie audio, tout simplement sublime en version originale grâce à la piste DTS-HD Master Audio 5.1.

En revanche, le gros « plus » de cette édition bluray c’est bien évidemment la possibilité de voir les différents makings of. Je dois vous avouer n’avoir pas encore eu le temps de tout visionner, mais la conception de la scène des pièces qui tournent, ou encore celle des explosions en plein Paris valent leur pesant d’or.

Cette édition Dream Machine permet également de mettre la main sur un DVD Bonus exclusif contenant les éléments suivants (qui semblent être des redites des bonus du bluray):

  • Un état de réalité changeant
  • Le couloir en rotation
  • En studio avec Hans Zimmer

Et finalement, comment ne pas finir cet article sans vous présenter la somptueuse bande originale que l’on doit à Hans Zimmer ? Il ne manque plus qu’un code pour la télécharger sur iTunes, et ce serait parfait…

Pour conclure, il serait idiot de ma part de ne pas vous inciter à acquérir cette mallette Dream Machine, ultra complète. Mais comme bien souvent avec les collectors, la valise risque de se retrouver très rapidement au fond d’un carton et seul le bluray (en Ultimate Edition) restera à proximité de votre Home-Cinéma afin de continuer à rêver en compagnie de Leonardo DiCaprio et de sa petite bande…

Note: 9/10