1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

La semaine passée, j’ai eu la chance de me rendre au showroom Nintendo afin de découvrir les jeux Wii et DS attendus pour cette fin d’année 2010 mais surtout pour mettre la main sur la console dont tout le monde parle: la Nintendo 3DS.

La démonstration se faisait accompagné d’une hôtesse chargée de sélectionner les démos techniques via le menu de la console: le « dashboard » n’était clairement pas implémenté et il était impossible de reconnaitre les différentes démonstrations cachées derrière des fichiers aux noms de code barbares. Le modèle présenté était encore un prototype mais la prise en main était vraiment bonne et j’ai tout particulièrement été séduit par le stick analogique. Pour le moment, côté design, je reste tout de même assez songeur car la croix directionnelle me semble un peu basse par rapport aux autre boutons (signe qu’elle ne servira que très peu dans les futurs jeux ?), le bouton Marche/Arrêt est vraiment mal positionné, et la « réglette » servant à basculer de la 2D à la 3D ne me semble pas très solide. Encore une fois, il s’agit d’un prototype et nul doute que Nintendo saura apporter les modifications nécessaires après les premiers retours des journalistes et développeurs. Pour information, sachez que la console est officieusement prévue pour fin mars/début avril 2011.

La première partie de la démonstration consistait en une longue vidéo présentant les nombreuses possibilités offertes par la 3D. A cet effet, et comme j’ai souvent entendu des questions vis-à-vis de cette 3D, sachez que celle-ci se joue sur l’effet de profondeur: il n’est bien évidemment pas question de voir des objets sortir de l’écran comme au cinéma, mais l’effet est vraiment saisissant (et je pèse mes mots). Cette impression s’est d’ailleurs renforcée grâce à une vidéo de 7 minutes de Metal Gear Solid: The Naked Sample où les équipes d’Hideo Kojima ont utilisé les divers effets mis à leur disposition, tout en nous laissant la possibilité de faire bouger la caméra via le stick analogique afin de mieux appréhender les différentes phases d’action. J’ai également pu admirer une vidéo de Resident Evil: Revelations qui nous permettra de suivre les nouvelles aventures de Chris Redfield et de Jill, une vidéo de Mario Kart 3DS (nom provisoire) qui n’avait rien de transcendant, et de Kid Icarus: Uprising. A chaque fois, ces démonstrations permettaient de passer de l’affichage 2D à la 3D (et vice versa) à notre guise, mais ce qui m’a le plus frappé, graphiquement parlant, c’est l’énorme fossé avec la Nintendo DS actuelle: l’écran supérieur nous permet réellement d’apprécier des graphismes de toute beauté et là encore, j’ai hâte de voir jusqu’où les développeurs pourront pousser la portable de Nintendo.

Nintendo nous avait tout de même réservé une petite surprise en nous proposant deux démos jouables. La première n’est autre que Nintendogs+Cats, avec la possibilité de choisir parmi trois chiens. Je dois vous avouer que le jeu originel sur DS ne m’a jamais enthousiasmé (et ce n’est pas faute d’avoir essayé) mais cette démo m’a chamboulé: il suffit de voir le labrador venir vous lécher ou encore tourner la tête quand la caméra vous détecte en train d’en faire de même pour être attendri comme un gamin de dix ans. La possibilité de jouer au boomerang ou à la ba-balle avec notre chien virtuel nous était également offerte et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’opération sentimentale fut un succès. L’autre démo nous permettait de prendre le contrôle d’un avion puis d’un homme affublé d’un jetpack dans PilotWings Resort: le rendu 3D est magnifique (beaucoup de jeux Wii devraient prendre exemple dessus) et la jouabilité n’est pas en reste même si j’ai vraiment eu les pires difficultés du monde à manipuler le jetpack.

Après ces trente minutes de démonstration fort agréables, j’ai également pu mettre la main sur les gros jeux annoncés par Nintendo pour cette fin d’année 2010 et voici un avis rapide sur chacun d’entre eux:

  • Donkey Kong Country Returns: je suis complètement emballé et la jouabilité est excellente
  • Kirby’s Epic Yarn: très (très) joli, fourmillant de bonnes idées, et avec la possibilité de jouer à 2
  • NBA Jam: avec ses sportifs en Super Deformed, le jeu ne manque pas de cachet et s’avère très simple à prendre en main
  • Mario Sports Mix: je n’ai pu tester que le volley et je me suis fait battre lamentablement par les membres du staff; il y a très certainement du potentiel pour jouer en famille
  • Metroid: Other M : j’ai trouvé ça assez moyen, aliasé et pas vraiment prenant (et pourtant je suis fan de Samus)
  • The Legend Of Zelda: Skyward Sword : je l’ai trouvé un peu plus beau que lors du streaming de la conférence E3 (normal), mais je ne suis toujours pas emballé par ce nouvel épisode qui ne présente pas grand chose d’original par rapport à ses prédécesseurs
  • Wii Party: il s’agit clairement du jeu qui m’a le moins enthousiasmé et son utilisation abusive des Miis lors des épreuves m’a exaspéré; s’il fallait trouver une raison pour détester les jeux de la Wii, celui-ci pourrait servir de maître étalon
  • Dragon Quest IX (Nintendo DS): j’attends désormais sa sortie avec impatience puisque mes quelques minutes passées en solo et multijoueur m’ont vraiment emballé

A noter que tous ces jeux étaient présentés dans leurs versions E3 2010. Au final, ces deux heures passées avec les futurs produits Nintendo n’ont fait que confirmer ce que j’avais déjà présagé et je vais très certainement en précommander quelques-uns d’ici la rentrée. Préparez-vous à quelques titres exceptionnels d’ici Noël 2010 sur Wii et à une année 2011 placée sous le signe de la Nintendo 3DS