1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Samedi dernier, j’ai été invité par Ubisoft pour assister à une démonstration en avant-première de Red Steel 2 sur Wii. L’événement avait lieu à la FNAC Digitale Odéon (Paris) et c’est avec beaucoup d’impatience que j’attendais de découvrir la nouvelle production du studio Ubisoft Montreuil.

Réunis autour d’un buffet, nous avons pu assister à une présentation de Red Steel 2 par trois personnes du staff, dont deux game designers. Comme pour le premier épisode, nous avons encore une fois à faire à un FPS, voire un FPB (First Person Brawler) comme aiment à le désigner les développeurs puisque le katana et les combats en mêlée tiendront une part prépondérante dans ce nouveau titre. Le scénario vous place dans la peau d’un membre du Clan des protecteurs qui revient dans la ville de Caldera pour y découvrir que son clan a été annihilé. La ville est désormais aux mains des Jackals et il ne tiendra qu’à vous de remettre de l’ordre dans le coin. Nous sommes donc bien loin du scénario ou même de l’univers du premier volet…

Le titre est uniquement compatible avec le Wii Motion Plus, ce qui permet une meilleure détection de mouvements, et donc un plus grand plaisir de jeu lorsque vous manierez votre katana. A cet effet, Ubisoft nous a montré certains menus du jeu permettant une configuration très précise du dernier périphérique de Nintendo: sensibilité, angles de vue, puissance nécessaire pour les mouvements avec notamment un mode athlétique qui risque de vous fatiguer très rapidement.

Vous aurez certainement noté que Red Steel 2 est en cel-shading, et le moteur a vraiment été travaillé pour permettre au jeu de tourner à 60 FPS. Durant les quelques phases de jeu, je n’ai pas vraiment pu noter de ralentissement. Mais la puissance de la Wii a une contre-partie puisque les zones visitées sont assez petites et il vous faudra souvent ouvrir des portes, dont le placement est totalement artificiel, afin de passer à la zone suivante. Lors de mes discussions avec l’un des membres du staff à qui j’avais fait la remarque de ce syndrôme Resident Evil (le premier!), ce dernier a pu me démontrer que pour un joueur lambda, les chargements seront presque imperceptibles puisque le jeu commence déjà à ‘streamer’ les zones suivantes en tâche de fond dès qu’un joueur s’approche d’une porte.

Enfin, sachez que Red Steel 2 fonctionne avec un système de missions principales et secondaires. Pour se lancer dans une quête, il vous faudra passer par des lieux appelés Safe Place où vous pourrez prendre un contrat afin de gagner de l’argent que vous dépenserez ensuite dans l’amélioration de vos équipements (armes à feu ou katana). En se focalisant sur l’histoire principale, vous devriez en avoir pour 12 heures de jeu, auxquelles vous pouvez rajouter 3 heures si vous décidez de faire les quêtes annexes.

Enfin, sachez que si vous aviez pu vous forger un premier avis lors du Micromania Game Show ’09, la version proposée datait de mai 2009: il y a eu beaucoup de progrès depuis cette période, notamment au niveau des mouvements, et on peut donc affirmer que Red Steel 2 est en passe de réussir son pari. Il ne tient qu’à vous de l’essayer puisqu’il sera disponible dès le 25 mars 2010 sur Wii en deux formats: avec ou sans Wii Motion Plus. Et comme dans tout bon événement, nous avons pu repartir avec un sac rempli de goodies dont un énorme katana qui a fait forte impression dans les transports en commun, un tee-shirt Red Steel 2 (avec impression recto/verso), un poster, des stickers pour décorer la Wii aux couleurs du jeu, une balle gravée, et j’en passe…

Une grand merci à Ubisoft pour cet instant privilégié en compagnie des développeurs de Red Steel 2 et rendez-vous prochainement pour d’autres comptes-rendus…